Je marcherai le long de l'Huveaune - Chris Garvi
        
Je marcherai le long de l'Huveaune
Je marcherai le long de l’Huveaune

Ca aurait dû être le Mississippi.

Mais l’Huveaune, c’était plus raisonnable.

J'ai entendu parler d'un projet délirant qui voudrait recouvrir la rivière sur toute sa longueur dès son entrée dans Marseille. Je marcherai le long de l'Huveaune est une réaction à cette rumeur...

Au-delà du factuel et du rôle économique de la rivière le long de la vallée, c’est la possibilité d’un parcours poétique qui m’a attiré.

Des rivières comme celle-là, il y en a de partout dans le monde. Pourtant elles semblent négligées de l'homme. Par endroit, l’Huveaune est une vraie poubelle, et notamment aux abords de Marseille. On y trouve de tout à l’intérieur et parfois des choses invraisemblables.

Pour autant, ce n’est pas ce que j’ai envie de photographier…en tout cas, pas de manière frontale. Ce que je veux photographier, c’est le passage de l’homme, son intervention et les changements que ces interventions opèrent sur l’environnement…

J’ai choisi (par ailleurs comme pour chacun de mes projets) de photographier les gens que je rencontre : laisser le hasard faire son œuvre, la magie d’une rencontre, des portraits comme des nénuphars sur la surface de l’eau.

« Et à la fin, en contrepoint de cette défiguration programmée du lieu, pour damer le pion à l'oubli et donner un peu de répit au desespoir
et la désolation, il restera le meilleur.
Et le meilleur ce sont ces inconnus croisés, gênés d'avoir été un peu surpris, ces anonymes avec des vraies gueules d'anonymes et leur banalité "superieure". Le meilleur ce sont ces rictus à demi consentis et non négociables, ces sourires faiblement esquissés, ces regards sans fioritures, droits et pleins, qui livrent l'âme et charrient la vie parmi les blessures.La vie malgré tout. Chacun de nous à dans ses yeux une petite rivière et un éclat du bleu de la mer..."

Bernard Cantié.

Je tiens à remercier du fond du coeur les personnes qui se sont laissées (et se laisseront !) prendre en photo et qui ont compris et ont montré de l'intérêt pour ce projet ...Sans ces portraits, "Huveaune" n'aurait pas lieu d'être.

Un petit aperçu du projet en cours...
L'Huveaune parcours un trajet de 48 km entre Nans-les-Pins et Marseille.
Top